El Neu


J’ai rêvé que l’hiver se termine
et que le printemps est plus proche.

Que le solide et le robuste
capitulent face à la douceur absolue.

J’ai rêvé que la vérité, même sauvage, est naturelle,
et que la terre n’a pas d’autre issue
que le chemin allant de l’ère glaciaire au
réchauffement global.

Qu’avec un seul rayon, l’Antarctique en entier fondrait.
L’obscurité totale est la seule qui engendre la
lumière.

J’ai rêvé que le vide n’est pas l’absence …

Je me suis réveillé. C’était le début du printemps
dans la ville au bord de la la mer où
la neige n’existe qu’en fiction ou en rêve.

El NEU

L’histoire de Neu pourrait arriver à chacun de nous.

C’est l’histoire d’un hiver trop long et d’un froid tel, que l’air peut congeler le souffle, les sens et le cœur. Mais un jour le printemps arrive et la glace, si solide et robuste soit-elle, capitule devant la douceur absolue de la mer. Une mer de désirs, une mer d’espoir, une mer infinie d’amour, où la glace désire être dissoute.

L’équipe artistique:

Idée, direction et interprétation:
Marina Suleymanova

Construction de marionnettes:
Marina Suleymanova

Direction de construction de marionnettes:
Angel Navarro

Vidéo:
Lucía Olalla Gil

El Neu. Création 2015